Une correction est la valeur qui est ajoutée au résultat brut d’une mesure pour compenser l’erreur systématique (ou biais) connue ou estimée. (VIM, 3.15) Toute quantité résiduelle est traitée comme une erreur aléatoire. La valeur de correction est égale à la négative du biais. Un exemple est la valeur calculée pour compenser la différence d’étalonnage d’un thermomètre de référence ou pour la tension résiduelle étalonnée d’une jonction de référence de thermocouple. Voir également : biais, erreur, erreur aléatoire, erreur systématique

Vous pouvez télécharger l’ensemble du glossaire sous format pdf ici
Besoin d'aide?
Fermer