Accréditation (d’un laboratoire)

Reconnaissance formelle par un organisme accréditeur qu'un laboratoire d'étalonnage ou de test est capable de réaliser de manière compétente les étalonnages ou tests décrits dans le document descriptif de l'accréditation. L'accréditation inclut l'évaluation du système de gestion de la qualité ainsi que de la compétence à réaliser les mesures décrites dans le document descriptif.

Application

Logiciel installé sur une plateforme/un appareil défini(e) fournissant une fonctionnalité spécifique.

Audit interne

Processus systématique et documenté pour obtenir des éléments probants et les évaluer de manière objective pour vérifier que les opérations d'un laboratoire sont conformes aux exigences de son système de qualité.

Auto-étalonnage

L'auto-étalonnage est un processus réalisé par un utilisateur dans le but de préparer un instrument ou système d'IM&T à son utilisation.

Biais

Le biais est l'erreur systématique connue d'un instrument de mesure.

Budget d’incertitude

Description systématique d'incertitudes connues applicables à des mesures spécifiques ou à des types de mesures et catégorisée par type de mesure, plage de mesure, et/ou autre critère de mesure applicable.

Cadre d’accréditation

Pour un laboratoire d'étalonnage ou de test accrédité, le cadre d'accréditation est une liste documentée de domaines d'étalonnage ou de tests, de paramètres, de mesures spécifiques ou d'étalonnages et leur meilleure mesure, incertitude.

Certificat d’accréditation

Document octroyé par un organisme accréditeur à un laboratoire qui a rempli les conditions et critères d'accréditation. Ce certificat, avec les paramètres de mesure documentés et leurs meilleures incertitudes, sert de preuve de l'état accrédité pour la période décrite. Un certificat d'accréditation sans les paramètres documentés est incomplet.

Certificat d’étalonnage

Un certificat d'étalonnage est généralement un document qui déclare qu'un élément spécifique a été étalonné par un organisme.

Coefficient de couverture

Coefficient numérique utilisé comme multiplicateur de l'incertitude type composée afin d'obtenir une incertitude élargie.

Comparaison interlaboratoires

Organisation, réalisation et évaluation de tests ou d'étalonnages sur les mêmes éléments ou matériaux (ou autres similaires) par deux laboratoires ou plus conformément à des conditions prédéfinies.

Compétence

Pour un laboratoire, il s'agit de la capacité démontrée de réaliser les tests ou étalonnages dans le cadre de l'accréditation et de se conformer à d'autres critères établis par l'organisme d'accréditation.

Consigne de travail

Dans un système de gestion de la qualité, une consigne de travail définit les étapes détaillées nécessaires pour réaliser une procédure. Les consignes de travail s'utilisent uniquement lorsqu'elles sont nécessaires pour garantir la qualité du produit ou du service.

Constante naturelle (physique)

Une constante naturelle est une valeur fondamentale qui est acceptée par la communauté scientifique comme étant valide.

Correction (d’erreur)

Une correction est la valeur qui est ajoutée au résultat brut d'une mesure pour compenser l'erreur systématique (ou biais) connue ou estimée.

Critères d’accréditation

Ensemble d'exigences utilisées par un organisme accréditeur auxquelles un laboratoire doit se conformer pour être accrédité.

Cycle de vie

Il s'agir de toutes les phases de la vie du système, depuis les exigences initiales jusqu'à sa mise au rebut comprenant la conception, les spécifications, la programmation, le test, l'installation, l'utilisation et la maintenance.

Décalage

Le décalage est la différence entre une valeur nominale (pour un artéfact) ou une valeur cible (pour un processus) et la valeur réelle mesurée.

Déficience

Non-exécution des conditions et/ou critères d'accréditation, parfois appelé non-conformité.

Besoin d'aide?
Fermer